samedi 15 novembre 2008

Les chiens d'Hector : always on the run !

...Ce projet est né lors de l'été 2007, d'un rêve, comme souvent.
Une idée saugrenue, qui a donné lieu à une planche et demi. (Ci-dessus : la première, avec ses défauts graphiques, et non achevée, l 'histoire complète scénarisée ensuite n'ayant à ce jour pas été finie.)
La création de deux personnages, deux copains déguisés en chien au départ. Le même chien que la peluche de ma fille ainée de dix ans.
L'idée était de poursuivre mon projet "De la pensée
dans le désert", (cf. Onabok), à savoir metrre en scène des personnages graphiques relativement faciles à dessiner, dans des décors minimalistes, voir abstraits, le tout afin de faire passer des pensées. (Philosophiques, si tant est que j'en ai, ou plus "quotidiennes"... ça c'est un plus simple.)
En bonus : un fond non-sensique, avec de l'humour second degré, voir sarcastique.

Suite à la fin du fanzine Onabok, et après cet essai en vacances, j'en était resté là.

Puis une copine est partie, au travail cet automne..
J'ai pensé lui offrir une histoire originale mettant en scène son départ, avec dans le rôle principal : les chiens. (Plus hommes pour le coup, mais vraiment chiens. Enfin... on verra).

Puis j'ai décidé, pour l'anniversaire de mes deux filles respectives de leur offrir une planche originale aussi, à chacune, réalisée en quelques heures.

Voilà le résultat.

C'est un projet auquel je tiens beaucoup, et avec lequel je prends beaucoup de plaisir. C'est une de mes conception de la bande dessinée, qui doit un peu (beaucoup) à des gens comme Forest ou Cabanes, dans l'aspect dérision, Windsor Mc Cay et son Little Nemo (le principe de la chute, toujours la même), et aux strips humoristiques américains, de façon plus générale.

C'est ici, et ..."always on the run".

Merci de me dire ce que vous en pensez.

Mes autres chroniques cinéma

Mes autres chroniques cinéma
encore plus de choix...