dimanche 27 octobre 2013

Gravity : il faudra bien un jour couper le cordon


Beaucoup de scènes avec cordon...
Gravity d'Alfonso Cuaron, ("Les fils de l"homme", 2006, entre autres) n'est pas un film de science-fiction, mais un conte philosophique qui nous rappelle notre condition : 
Nous sommes des poussières d'étoiles. 

01h15 de stress en apesanteur parsemé cependant de traits d'humour, (merci Clooney), avant la délivrance dans notre or bleu : l'eau.

Sandra Bullock, (plutôt bonne interprétation), tel un fœtus dans sa première capsule de secours a la chance de renaitre une deuxième fois grace... aux chinois (et a un extincteur) > 
La ressource n'est pas toujours là où l'on croit. 
...Ensuite, il faudra réapprendre à marcher.
Un beau film.

A écouter : Un son de 1971 qui me semble bien adapté à la fin du film, lorsque l'actrice sort choquée de sa capsule, après avoir failli se noyer dans un lac perdu au milieu de nulle part; puis rejoint la rive, et s'agrippe aux herbes et à la terre meuble, épuisée... avant de se mettre à genoux, puis sur ses jambes... hébétée.
(The grass, Pretty things, 1971)

Nos origines terriennes viennent de l'eau.

Gravity, D'Alfonso Cuaron, sorti le 23 Octobre 2013

vendredi 25 octobre 2013

14-18 : la grande guerre dans la bande dessinée, un ouvrage incontournable.


Tombé ce jour à la médiathèque de Roanne sur cet ouvrage très bien fait et documenté, "La grande guerre dans la bande dessinée", (normal, il s'agit du livre édité à l'occasion des deux expositions temporaires Tardi et mobilisation générale 14-18 dans la bande dessinée à l'Historial de la Grande Guerre, Péronne, (Somme, Picardie), chez Cinq contients éditions, Avril 2009
Voir : 

J'ai été surpris de le découvrir, car il y a quelques mois, recherchant justement des informations bibliographiques sur ce sujet précis, (n'est-ce pas Eric ?), j'ai écumé les sites web, ai trouvé de nombreuses choses, mais pas cet ouvrage, à la bibliographie (française, allemande et anglo-saxone) en fin de volume, quasi exhaustive

Je vous conseille donc son achat si vous êtes intéressés par le sujet, et renvoie aussi sur d'autres espaces web documentés :


De plus, retrouvant sa trace aujourd'hui grâce à son titre, je tombe sur ce site de profs d'Histoire géo*, proposant aussi un autre ouvrage sur le même sujet, paru un an plus tôt : "14-18 dans la bande dessinée"

http://clio-cr.clionautes.org/14-18-dans-la-bande-dessinee-images-de-la-grande-guerre-de-forton-a.html#.Umqp2hYZ1Bu

(*) Un autre site spécialisé qui intéressera les amateurs d'histoires et de bande dessinée, sans aucun doute.

... Je n'ai pas lu ce titre à ce jour, mais il me semble bien moins complet que celui de 2009, n'abordant que les bandes françaises :
(Ed CHEMINEMENTS, collection : La Bulle au carré  Sortie : Octobre 2008)


samedi 19 octobre 2013

Décollage pour le deuxième festival bande dessinée et Science-fiction d'Ambierle.



Du papier sculpté.
Mais attention à ne pas se faire.. mâcher.

Au moins trois articles de bonne facture pour la deuxième édition de ce festival des 12 et 13 Octobre 2013, (voir ci-en bas), qui confirment sa réussite cette année.
C'est un hommage mérité.

A mon humble avis, les point forts :
La salle est adaptée, avec un espace permettant de nombreux stands et des expositions;  la baie vitrée permet une vue plongeante agréable sur une partie de la côte roannaise... (On pourrait même y voir la baie d'un tableau de bord de navette spatiale !?)

Le Franco-belge jouait des coudes avec les comics, et un peu le manga, le cartonné et le souple.
... Le roman, et le livre illustré côtoyaient la bande dessinée. C'était un salon très ouvert.

On aurait souhaité cependant une exposition de Luguy un peu mieux mise en valeur (de simples grilles métalliques), .
..mais les autres expositions ont apporté un plus indéniable cette année. (Merci entre autre à Philippe Grenier des Héritiers de la force de Cusset, à Michael Robert des Gardiens de la SF de Roanne, et au talentueux sculpteur en papier mâché (en carton en fait !) David Gaurand, pour leur partage de collections et leur enthousiasme.)

©Pat Biesse/Tinystarwars
Comment, aussi ne pas citer Patrick Biesse, dont la gentillesse, (et le talent sur ses TinyStarwars : on est content pour lui qu'il ai trouvé ce créneau, ça lui va comme un gant)  font plaisir à voir. Quant à son carnet d'adresse, il aura été bien utile cette année pour réunir tout ce beau monde.

Car ce salon, c'est aussi et surtout ça : se rencontrer entre amateurs et passionnés, et discuter, jusqu'à plus soif (avec modération). Et pouvoir bien sûr partager de même avec les visiteurs moins passionnés, mais intéressés. Et en plus, les auteurs de talent étaient nombreux et aptes à la dédicace.


Des héritiers et des Gardiens heureux.
Les bouquinistes étaient de leur côté nombreux et le choix était au rendez-vous. On pourra même dire que pour une fois, il y en avait trop. Tous n'ont donc pas du gagner malheureusement leurs journées (surtout les plus spécialisés en éditions originales), mais.. quel plaisir de pouvoir chiner dans des bacs bien achalandés.


...Que demander de plus ?
Une troisième édition au moins de ce niveau !

Plus de photos sur la page Facebook des Gardiens de la science-fiction., qui organisent de leur côté un salon fin Novembre à Roanne, espace congrès. Ne le manquez pas !

Celles de cette page : CC Hectorvadair.

lundi 7 octobre 2013

Broc & BD : comme un air de fête sur le roannais avant l'arrivée de l'hiver.


Ce Dimanche 06 Octobre avait lieu à Roanne la première Broc'n'roll, broquante axée autour de la musique, mise en place par un collectif d'associations bien déterminé, et très organisé*.
Les chiffres parleront, mais l'espace congrès n'a pas désempli de la journée.

On pouvait trouver du matériel quasi neuf d'occasion, des  amplis, des batteries complètes, des guitares, des accessoires, des accordéons, des cuivres, de vieilles radios vintages, des partitions, des disques en-veux-tu en-voilà (à petits prix), de toute époque.
La programmation musicale était assurée par des formations locales, (Saxafond, Andco, Silvertone, Les Embarqués, Big band du Siemar, Cream in hell, Half moon, et Sibaretas), et la grande originalité a été de se faire côtoyer des musiques, qui bien que n'ayant pas l'occasion de trop se côtoyer habituellement, ou peu, ont toutes révélées leur aura, car jouées avec passion et talent.
Les publics ont apprécié, les artistes de même, et les organisateurs aussi.

Bref, une réussite qui fait chaud au coeur à bien des égards, pour notre ville roannaise si souvent prise à défaut en terme de cultures populaires. 
Cette réussite, prévisible, vu le manque dans ce domaine (pas de magasins d'occasion sur le roannais, pas de scène de groupes locaux, plus de disquaires…), ne doit pas faire oublier que pour un tel résultat, il est cependant nécessaire d'avoir un (très) bon carnet d'adresse, de l'expérience, de la motivation, et une humeur joyeuse. (Et des nerfs d'acier ?)
...Rendez-vous est pris pour l'année prochaine !!

(* : Papillon bleu, Canal Jazz, Pollens, Entrepôtes) 

Suite :

Samedi et Dimanche 12 et 13 Octobre , on monte sur la côte roannaise, à Ambierle, pour un autre évènement à ne pas manquer :
Le deuxième salon de la Bande dessinée et de la science-fiction, organisé par le village du livre et ses partenaires.
Une très belle affiche d'invités cette année, (Philippe Luguy, Fred Campoy, Stéphane Djet, Afif Khaled, Guillaume Griffon, Alep, Valérie Simon, Christian Chavassieux, Daniele Martinigol...), qui viennent quasiment tous avec une nouveauté à dédicacer.
Et donc la promesse d'un week-end autour du livre, des arts graphiques et de la SF, de qualité.

Et ce sera (aussi) l'occasion de découvrir le nouveau numéro du journal Guère épais, avec la suite et fin de l'épisode du Toine "A side car story".

...Quand les actions associatives se conjuguent ainsi, on se dit que le frimas passera sans douleur cet hiver !






dimanche 6 octobre 2013

Service public et Bande dessinée adulte : un triste fossé


La médiathèque de Roanne possède un important et intéressant fonds de Bande dessinées. Cela a déjà fait l'objet de deux notes dans ce blog.
Cette année, la structure communique dans sa plaquette Nov/décembre 2013, en annonçant "Un important cycle autour de la bande dessinée".

A la lecture de ces paragraphes et des illustrations les accompagnant, (voir ci-à côté) on peut cependant ressentir un sentiment de lassitude, et se poser la question de savoir quand la médiathèque de Roanne prendra conscience de l'existence du média Bande dessinée pour adulte, et quand le public du bassin roannais pourra compter sur cette structure centrale pour lui proposer un cycle digne de ce nom, mettant en avant la richesse des oeuvres littéraires de son fonds adulte ? (De romans graphiques par exemple ?)
Il y aurait matière à exposition, à découverte d'auteurs, à conférence…
"Bienvenus les enfants
dans le monde merveilleux de la BD !"
En attendant, il faudra se contenter d'une exposition jeunesse, d'un spectacle de marionnettes (?) , et de la présence d'un.. bédéiste (!...), qui n'apporteront rien de neuf à l'idée que le grand public se fait de ce média. C'est à dire une littérature quasi exclusivement réservée aux enfants.*


(* Sans oublier ceci dit un atelier ados multimédia bienvenu, mais surnageant un peu seul au milieu de ces animations purement jeunesses) Voir : http://www.bm-roanne.fr/

Mes autres chroniques cinéma

Mes autres chroniques cinéma
encore plus de choix...