dimanche 14 décembre 2008

Robert Bressy : hommage à un grand oublié.

J'ai connu Robert Bressy, je dois l'avouer, grâce au festival de Science fiction de Roanne.
En 2001 il était parmi les nombreux invités de ce festival renommé (à quand le prochain à Roanne ?), et il dédicaçait l'édition brochée Pressibus des bandes des "Navigateurs de l'infini" (Très beau Roman de Rosny Aîné, dont cette adaptation a parue dans l'Humanité entre 1974 et 1975). (Voir commentaires.) Bande de science-fiction très proche des Pionniers de l'espérance de Poivet, si l'on devait émettre un rapprochement stylistique.

Nous avons discuté agréablement pendant un moment, car Mr Bressy est un vieil homme très gentil (il est né en 1924). Et, après m'avoir dessiné une belle extraterrestre avec son enfant sur un de mes exemplaires, il m'a montré quelques dessins.

Comme j'étais ravi de la plupart, il m'en fait choisir un.
Copie A4 de l'auteur,
dédicacée lors du festival
Et même si cette superbe scène de Fu manchu n'est pas un original (mais un inédit ? en simple photocopie de qualité), le geste était beau, et le fait qu'il ai accepté de me le resigné par dessus, encore plus.

(...) Je n'ai quasiment jamais ré entendu parler de lui depuis, et même si à l'époque, avec Onabok éditions, l'idée d'éditer un jour des bandes de ce grand monsieur a germé chez deux d'entre nous (Robert Bressy a été mal servi à l'époque et il n'existe presque pas d'éditions en albums de son "oeuvre")... ceci n'est resté qu'un voeu pieux.
Je garde néanmoins de ce moment un très émouvant souvenir... et ce dessin encadré occupe une place de choix dans ma montée d'escalier, auprès de sérigraphies de Vance, Jacobs et Chaland et Benoît. ...Vraiment dommage que des inédits dorment dans les archives de vieux journaux...

(...) Récemment, en re-feuilletant des "Journal de Mickey" des années 80, je suis tombé sur cette peinture illustrant l'article de Didier Roland pour le match Argentine France de 1978. ...Etonnant, non ?
Pas vraiment lorsque l'on sait que Mr Bressy a beaucoup travaillé pour la presse et pour Mickey en particulier dans ces années là.
... Ah, sacré Platini, và !


A lire : les pages qui lui sont consacrées sur Pressibus.

Et à propos de son album Fu Manchu : sur le site Damned productions.

2 commentaires:

Christian a dit…

Bon rappel ! car l'idée est toujours pertinente, il me semble. Je voulais juste préciser que le roman qu'illustrait là Bressy est de Rosny-Aîné, l'auteur de "la guerre du feu", qu'il date du début du XXè et met déjà en pratique les concepts scientifiques de la relativité du temps (déjà initiés, n'en déplaise à Einstein par un français : Poincaré), et inaugure le premier récit d'une histoire d'amour entre un terrien et une extra-terrestre, avec la naissance du premier enfant des étoiles. Un récit magnifique. A lire.

Hectorvadair a dit…

Mais ouiiii, bien sûr !! Je ne sais pas pourquoi j'ai écrit J. H Rosny. (??) Je devais penser pour une raison qui m'échappe à J. R Tolkien au même moment (?), ou un truc comme ça. (!??) Bref, le lien de Pressibus détaille un peu la chose, et le texte accompagnant le livre en parle aussi. Merci en tous cas de cette précision qui n'est pas inutile pour les autres lecteurs. Car 1925 (c'est la date de parution du roman) effectivement, pour un voyage sur Mars et cette belle et originale description des extraterrestres, ça le fait. D'ailleurs, d'aucuns trouvent que Bressy a su merveilleusement illustrer ces derniers, et je suis d'accord.

Mes autres chroniques cinéma

Mes autres chroniques cinéma
encore plus de choix...