mercredi 25 mars 2015

Brubaker et Phillips reviennent avec une édition spéciale de Criminal.

Savege sword of Criminal (spécial édition)
Ed Brubaler, Sean Phillips
Image comics
Février 2015 (VO)

Criminal est une des séries de Brubaker et Sean Phillips, un duo de choc américain, qui s'est invité chez nous depuis 2007, avec cette série thriller, mais aussi Incognito (2008), et Fatale (2010).
Brubaker en "solo" avec d'autres dessinateurs ou scénaristes ayant déjà inondé précédemment avec les séries Gotham central, Sleeper, ou plus récemment avec Velvet.

Créée dés 2006 aux USA, Criminal a vite trouvé sa traduction en France, et 6 beaux recueils reprenant la série des deux TPB ont été rapidement disponibles.
Mais depuis 2012.. plus rien cependant.

C'est pourquoi on est vraiment content de retrouver l'un des personnages centraux de la série criminelle: à savoir Teeg Lawless, emprisonné pour 30 ans dans le pénitencier de son comté dans un numéro tout "spécial".

Dans la prison où il est enfermé, il n'a comme seul "ami" qu'un vieux magazine de comics des années 70 : "Savage sword of Zangar", sorte de Conan, bien combatif, qui lui permet d'exulter ses envies meurtrières.
Et il en a des raisons d'être énervé, car à l'extérieur, une connaissance mafieuse lui en veut à mort, et fait tout pour lui pourrir la vie. Or c'est fou comme un peu de lecture peut donner de l'énergie et des idées au combat.
Superbe épisode que celui-ci, sortie en édition normale et format revue (celle présentée ici), à l'occasion de la réédition en TPB des principaux volumes de la série chez Image, ainsi que celle de l'annonce de la parution de leur nouvelle série : "The fade out" (depuis janvier aux USA).

©Brubaker/Philiips/Image comics
©Brubaker/Philiips/Image comics





















Passant de pages noires et blanches un peu jauni, immergé dans le comics que Teeg lit, aux pages couleur de sa réalité dans la prison, le lecteur est embarqué par Brubaker dans un scénario punchy, qui, sur pas mal d'aspects, rappellera sans doute à la plupart des amateurs le Hellblazer "Hard time" de Azarello et Corben, traduit ici chez Toth en 2003.


Le délire de la mise en abîme va jusqu'au courrier des lecteurs, bien déjanté, et son verso, façon pub d'époque bien ringarde, avec le sticker d'expédition imprimé, indiquant  l'envoi via la prison. (Teeg se fait en effet quand-même un copain en la personne du bibliothécaire en chef, qui se récupère les abonnements "perdus" des Savage sword " des prisonniers ayant quitté la prison, pour sa réserve personnelle.)

Un numéro exceptionnel et collector.

Retrouvez les infos sur Brubaker et la série Criminal : http://criminalcomic.blogspot.fr/

Aucun commentaire:

Mes autres chroniques cinéma

Mes autres chroniques cinéma
encore plus de choix...