mardi 19 septembre 2017

« Curse » par Riley Rossmo, Colin Lorimer et Tim Daniel, Michael Moreci

Les histoires de loups garous sont plutôt légion en bande dessinée et au cinéma. Ce one shot paru chez l'éditeur américain Boom studios, d'auteurs pas encore trop reconnus en France, propose néanmoins une approche intéressante du sujet. Ankama ne s'y est pas trompé.


Laney Griffin est un ancien joueur de football américain. Sa carrière est fichue depuis que son jeune fils a déclaré une leucémie. Seul et sans le sou, il est désespéré. Il se met alors en tête de tuer la "bête" qui massacre des humains dans les bois environnants afin de toucher la prime imposante. Mais il ne se doute pas à quelle créature il va être confronté. Il se peut même que sa vie chavire complètement.
Belle couverture engageante, et scénario maîtrisé. Même si on n'a pas encore lu « Roche limite », l'autre album de Michael Moreci publié chez Glénat comics en 2016, (une mini série de space opera en un volume relié, plutôt séduisante), il apparaît évident que ce gars là connait son boulot. On ne rechignera pas trop à découvrir ses autres publications. D'ailleurs il en partage au moins une avec son co auteur Tim Daniel : le titre « Burning Fields », publié chez Ankama en novembre 2016 et plébiscité par la critique. Les avis pour « Enormous » chez le même éditeur, dessiné par Tim Daniel avec un autre scénariste, ont été quant à eux un peu plus mitigés.


Ici, le dessin est partagé entre scènes du présent, par Colin Lorimer, et Riley Rossmo, dans les flashbacks. L'un aborde son travail à l'informatique, un peu dans l'esprit de Michael Gaydos sur la série « Alias », l'autre use de trames, son style très stylisé étant ici mis en exergue par une colorisation bicolore rouge et blanche. Bien vu et très pratique pour ne pas perdre le fil en tant que lecteur.



En tout état de cause, l'histoire se lit avec intérêt jusqu'au bout, et la chute, à la fois classique et intéressante, laisse quand même un goût de drame familial bien senti. D'ailleurs les superbes couvertures ajoutées en bonus continuent de « raconter » de manière encore plus fine la destinée de ce papa et de son fils.



Si il ne s'agit pas pas du titre le moins incontournable du label 619 d'Ankama, « Curse » se positionne néanmoins comme un bon thriller fantastique aux limites de l'horrifique, que l'on rangera volontiers aux côtés de :
« Sarah » (Humanoïdes associés 2003), « Severed : Destins mutilés» (Urban 2013), ou « Candy Mountains » (Ankama, 2012-2013), par exemple.


Franck GUIGUE


« Curse » par Riley Rossmo, Colin Lorimer et Tim Daniel, Michael Moreci
Éditions Ankama (14,90 €) - ISBN :  9791033504559

Aucun commentaire:

Mes autres chroniques cinéma

Mes autres chroniques cinéma
encore plus de choix...