jeudi 23 août 2007

Kids will f..ck you ! (Angil new album)

Oulipo Saliva, Angil & the Hidden tracks (unique Records 2007)

Cela fait longtemps que je n'ai pas présenté d'albums sur ce blog, trop pris par le chargement plus ou moins légal de disques plus ou moins obscurs de ma collection sur un autre blog pas loin d'içi.

J'avais néanmoins pris la peine à plusieurs reprises de parler d'Angil et de sa bande "les morceaux cachés", et de la qualité énorme des productions du petit bonhomme qui se cache derrière ce pseudo : Michael Mottet.

A la fin de l'écoute d'affilée de ses 13 morceaux (plus l'instru caché), je réalise combien cet Oulipo saliva se pose d'entrée de jeu comme une des quelques rares sorties musicales vraiment incontournables de cette année 2007.

Je ne suis pas le seul à le dire, sûrement. Angil à la côte aujourd'hui. Mais je me souviens du Angil des débuts, il y a plus de dix ans maintenant, que j'ai eu l'opportunité de fréquenter, qui était déjà bourré de talent et en qui je croyais très fort.

Oulipo saliva est là maintenant, et bien que d'autres productions discographiques de qualité jalonnent désormais le parcours de Michael, il semble que cet album ait atteint un niveau supérieur, ou plutôt une sorte d'ivresse des hauteurs, qui lui confère, à l'aide sûrement aussi des petits dessins de Guillaume Long illustrant la pochette, un statut particulier.

Sans doute le statut de très bon disque. Peut-être pas à la portée de toutes les oreilles, on ne s'appelle pas Angil and the Hidden tracks pour faire plaisir au plus grand nombre, mais les amateurs encore récalcitrants qui goûtent aux joies du travail d'écriture, aux joies des sonorités jazz, hip-hop, folk, rock; ceux qui aiment le saxophone, dans ce qu'il peut avoir de plus feutré ou bien au contraire lorsqu'il s'énerve façon free jazz.... et encore ceux qui aiment la musique différente... oui, tout ceux là aimeront Oulipo saliva.

Amen.

A écouter : des morceaux tirés de l'album sur le Myspace d'Angil. (et des dates de concert à ne pas louper).

1 commentaire:

Angil a dit…

Merci beaucoup pour cette chronique très touchante !

Je précise que si des lecteurs hectoriens sont intrigués et/ou poussés par l'envie de soutenir ce projet (sorti sur le label associatif et indépendant We Are Unique Records), ils peuvent se procurer Oulipo Saliva pour pas cher du tout, sur l'excellent site www.cd1d.com.

Voilà ! Merci encore, Hector !

Mickaël (Angil)

Mes autres chroniques cinéma

Mes autres chroniques cinéma
encore plus de choix...