vendredi 18 juin 2010

« L'Ecole » de bande dessinée de Saint-Etienne : un autre Marcinelle ?

L’Ecole Régionale des Beaux-Arts de Saint-Etienne, municipale par son statut, a été créée en 1857 pour former des créateurs et répondre aux besoins des manufactures soucieuses de la diversité décorative de la production. C'est un établissement d’enseignement supérieur, placé sous la tutelle pédagogique du Ministère de la Culture.
Si elle figure parmi les établissements les plus réputés de l’hexagone, c’est grâce non seulement à la qualité des formations qu’elle délivre dans le domaine artistique, le design et la communication, mais aussi à la Biennale Internationale Design – la seule du genre en France.
Lire son histoire sur : Forez-info.com

Dans les années 1970, de nouvelles options sont créées aux côtés de l'option Art : "Communication et Environnement". Ce qui a apparemment attiré quelques jeunes d'alors, comme Chantal Montellier, Jean-François Biard, Pika (Pierre Tranchand), Luc Cornillon, Yves Chaland, Jacques Terpant, Lax, Francis Vallés, ou Nicole Claveloux (dessin jeunesse)....

Ors, à la même époque, en 1974 exactement nait une revue qui allait tout bouleverser et surtout donner un sacré coup de pouce à ces jeunots: Metal Hurlant.

Yves Chaland, né le 3 avril 1957 à Lyon, entre à l'école des beaux-arts de Saint-Étienne en 1975, où il crée avec Luc Cornillon (né lui aussi en 57) son propre fanzine, L'Unité de Valeur.
Jean-Pierre Dionnet, rédac en chef de Metal qui a remarqué le travail de Chaland et Cornillon dans L'Unité de valeur, leur commande en 1978 une série d'histoires courtes pour Métal Hurlant et Ah Nana ! Ces pastiches de la bande dessinée des années 50 sont réunis en album dans Captivant. Ce sera le début de leur glorieuses carrières. Malheureusement pour Chaland, celui-ci est victime d'un accident de voiture avec son fils en Juillet 1990.

Jacques Terpant, né en 1957 aussi, y découvre une bande de copains. Il réalise son premier album Branle bas de combat en 1982 avec Luc Cornillon. Sa carrière se poursuit dans la publicité et l’illustration. Il a sortit récemment la série « Sept cavaliers » chez Delcourt qui fait un carton.

Serge Clerc, originaire de Roanne, rejoint la bande et fera aussi carrière dans Metal hurlant, Rock & folk, Best...et la publicité, avec son trait fin et anguleux, très fashion et bien dans son époque. Un peu « oublié » dans les année 90, il est revenu en 2000, mais n'a cependant pas retrouvé sa splendeur passée.

Chantal Montellier devient professeur d’arts plastiques en lycées et collèges, tout en menant un travail de création personnelle. En 1972, elle commence à publier des dessins de presse politique. Bon nombre de ses albums ont été publiés par la maison d'édition de Metal hurlant : les Humanoïdes associés. Elle publie encore, dans un domaine de politique fiction toujours pertinent.

Francis Vallès se lance dans la BD en 1983 en publiant Une Enquête à chaud pour le magazine Triolo, tout en travaillant pour Je Bouquine. Il sera reconnu nationalement et adapté à la TV bien plus tard, pour le dessin de la série des huit tomes des « Maîtres de l'orge », scénarisée par Jean van Hamme.

Cette "école" a représenté à un moment donné (les années) 80 le souffle d'une nouvelle bande dessinée adulte et alternative, un peu punk dans l'esprit, mais pleine de respect pour ses ainés, issus des maisons classiques Tintin et Spirou (La fameuse « ligne claire ».) Elle a inspiré des suiveurs, mais le culte de certains reste fort, comme pour Yves Chaland, l'un des plus doué et prolifique d'entre eux, auquel une association rend hommage et qui organise chaque année depuis deux ans une rencontre à Nerac, sa ville d'origine.
Les amis de Freddy Lombard », du nom d'un de ses personnages fétiche.)
Aujourd'hui, Saint Etienne semble retrouver néanmoins une vraie identité BD grâce à l'énergie du duo Deloupy et Alep de Jarjille éditions, respectueux descendants de cette école. (Lire un précédent article sur le blog "1caseenmoins")

> Ca tombe bien, une exposition rend hommage à ces auteurs du 12 juin au 26 septembre au château des Bruneaux, 3 rue Chauzy Firminy.



Sélection de bouquins récents :
– Jacques Terpant : Sept Cavaliers, Tome 1 et 2 (Delcourt)
– Chantal Montellier Le procès (Franz Kafka) nov 3009, Actes sud
– Cornillon : (et autres) bd sur les kinks dans "Rock Strips" (Flammarion, sept 2009)
– Yves Chaland « Coeurs d'acier » (Champaka, sept 2008) et « Portrait de l'artiste » (livre hommage) (Champaka Sept 2008)
– Serge Clerc : Summer of the eighties , 17 auteurs explorent les années 80 » (Dargaud Juin 2009)
– Deloupy, Alep (Jarjille) (la rélève) : Faussaires tome 1 et 2 (à paraître)


– Sources :
http://terpant.over-blog.com
BD75011 (Manuel F. Picaud)
Bedetheque
Forez-info.com

A lire :
http://www.yveschaland.com/events/images-events/interieur-chaland.pdf
http://lebrunf9.free.fr/chaland/
http://lesamisdefreddy.blogspot.com/
http://users.skynet.be/chmbd/
http://nicole.claveloux.free.fr/
http://www.terpant.com/
http://www.montellier.org/
http://www.neuvieme-art.com/encyclo/auteurs/Francis-Valles-717
http://rockstrips.blogspot.com/2009/07/les-kinks-par-luc-cornillon.html

2 commentaires:

Tanibis a dit…

Pour ce qui est de la relève, on peut citer Guillaume Long qui vient également des beaux-arts de Saint-Étienne (il évoque les années passées dans cette école dans "Comme un poisson dans l'huile" et "Les sardines sont cuites") ; il y a aussi Alexandre Kha.

Hectorvadair a dit…

Oui, merci pour me rappeler Guillaume, dont je suis les pérégrinations via Angil et ses Hiddentracks.
.. Au fait, Tanibis, on vous voit cette année à "Bulles en côte roannaise"(Renaison), ou vous nous (re) plantez ??

Mes autres chroniques cinéma

Mes autres chroniques cinéma
encore plus de choix...