mardi 1 janvier 2008

1er Haïku 2008

"Derniers rayons dardant les fins nuages.
Belle journée de jour de l'an".


Mardi 01 Janvier 2008, 17 H
Côte roannaise vue des Bérands.


5 commentaires:

Léo a dit…

Humm, hum... Alors, un haïku, c'est : soit un tanka (fin du VIIIème siècle), un poème de 5 vers de 37 syllabes, déclinées en 5-7-5-7-7 ; soit la version Renga allégée de l'école Mushin (devenue LE haïku classique), de 3 vers de 17 syllabes, réparties en 5-7-5 (alternance symbolisant le mouvement irrégulier de la nature). Difficile à faire en français, mais il faut au moins conserver la forme en trois vers.
Par exemple :
"Herbes d'été,
tout ce qui reste
de la gloire des soldats"
(référence : "Les grands maîtres du Haïku", chez Dervy - 2003)

Hector a dit…

Eeeeeeeet oui. C'est à cela que ca sert d'avoir des amis "intellos" : A vous remettre dans le droit chemin dés que vous écrivez des conneries.
Bein oui, malgré le fait que j'avais acheté il ya quelques temps un bouquin sur les haïkus justement, je suis allé un peu trop vite en besogne en intitulant ce billet "Haîku" effectivement. (et en écrivant ma petite "pensée").
Baaaah, tant pis, je ferai mieux la prochaine fois.
Merci en tous cas Léo pour ce rappel informatif bienvenu.

Léo a dit…

"intello" ou "vieux con", des fois je me demande... mais je peux pas me retenir. N'empêche... une pensée reste une pensée, un joli texte, un joli texte.

Hector a dit…

Aaaahhh... je savais que même en mettant des guillements ça te heurterait un peu. Mais bon, quel autre mot aurais-je pu choisir ?
"Erudit" peut-être aurait été moins péjoratif; sans doute...
Mais nous sommes réactifs tous les deux, que veux-tu ? moi aussi je crois que je ne peux m'empêcher (...)
(On me le reproche assez d'ailleurs).

Bises.

Léo a dit…

Ah mais non : je l'ai pas mal pris du tout ! C'est moi qui me demande parfois si je ne deviens pas un vieux con, notamment quand je nuance le travail des autres. Aucun problème.

Mes autres chroniques cinéma

Mes autres chroniques cinéma
encore plus de choix...